• Accueil
  • > Les sources de la malédiction dans votre vie ! Pierre TRUSCHEL

Les sources de la malédiction dans votre vie ! Pierre TRUSCHEL

 avatar1011.gif

 Les sources de la malédiction dans votre vie !

 

“Le même jour, Moïse donna cet ordre au peuple : Lorsque vous aurez passé le Jourdain, Siméon, Lévi, Juda, Issacar, Joseph  et Benjamin, se tiendront sur le mont Garizim, pour bénir le peuple; et Ruben, Gad, Aser, [...]” Deutéronome 27:11-26

Je voudrais parler ce matin de la malédiction. Nous voyons dans l’œuvre de Dieu, beaucoup d’efforts, beaucoup de travail, beaucoup de prières. Mais nous voyons également dans nos assemblées beaucoup de problèmes. Il semble que le résultat pratique de tous les efforts qui sont faits ne correspond pas à ces efforts.

Quand on regarde dans la vie privée des personnes, des vies conjugales, familiales, on se rend compte que malgré les bonnes dispositions, il y a un grand décalage. Il n’y a pas cette plénitude que la Parole de Dieu promet.
La souffrance est une formation indispensable et nécessaire pour pénétrer dans les profondeurs de Dieu. L’avenir de notre réussite dépend de notre acceptation de souffrir sous la direction de Dieu.

La Bible nous dit que nous devons régner avec Christ. Nous ne sommes pas seulement destinés à être sauvés, destinés à être transformés, mais nous sommes destinés à régner avec Christ dans l’éternité. Pour que nous puissions participer à ce règne, nous avons besoin d’être formés, qualifiés, préparés par Dieu.

Tous les croyants ne règneront pas avec Christ, mais seulement ceux qui auront accepté cette préparation, cette formation et cette qualification. Si nous souffrons avec Lui, nous règnerons avec Lui.

Nous trouvons cela dans la vie de beaucoup d’hommes de Dieu comme un exemple aussi pour tous les croyants.

Joseph était destiné à régner sur le peuple d’Egypte. Il était envoyé par Dieu. Dans les moments difficiles qu’il traversa, il était accompagné par Dieu. Au travers de toutes les circonstances de sa vie, il a été forgé par Dieu. Cette formation en profondeur l’a amené à être dépouillé avant de revêtir le vêtement d’honneur. Il a été jeté dans un puits tout seul dans la solitude. Il était amené à se dépouiller et à descendre : c’était le chemin de Dieu pour l’envoyer sur le trône d’Egypte. Il a été vendu parce qu’avant qu’il ne devienne un chef, il fallait qu’il devienne un esclave.
 
Cette formation du renoncement à ses droits a permis à Dieu de le préparer. Il a constamment, toute sa vie, été prisonnier de ce désir de marcher avec Dieu. Paul dira « Moi, Paul, prisonnier de Jésus-Christ ». Il y avait un transvasement constant dans la vie de Joseph et dans la vie des hommes de Dieu. Le vin doit être transvasé pour devenir bon. Jacob a, aussi, dû être brisé, frappé à la hanche, infirme à vie. Jérémie en parlant de Moab dit « Tu n’as pas été transvasé et tu as gardé ta vieille odeur ».

Dans le corps de Christ, nous voyons beaucoup de chrétiens, de serviteurs de Dieu, pleins de fougue pour Dieu, pleins d’assurance, mais ils n’ont pas été transvasés. Ils ne boitent pas. Ils n’ont pas été brisés. Seule l’acceptation du brisement nous prépare au règne éternel. Il y a un processus au travers duquel Dieu travaille. Pour vivre un idéal élevé, il faut d’abord descendre. Le chemin pour être connu est d’accepter d’être oublié d’abord. La façon de devenir un vrai leader est d’abord d’accepter d’être un vrai esclave. Seule la persévérance, l’acceptation de ce dépouillement au travers de la providence divine, vous permettra d’arriver jusqu’au bout. Si vous refusez d’aller jusqu’au bout, si vous ne persévérez pas par la foi jusqu’au bout, vous raterez le règne avec Dieu, car celui qui vaincra s’assiera sur le trône de Dieu.

Il y a dans la vie de bien des chrétiens, des blocages. On fait des efforts, on prie, on est sincère et quelque chose bloque. Nous avons de la peine à réaliser la victoire finale dans laquelle Dieu veut nous conduire. S’il y a des souffrances dans la formation, il y a des promesses de la réussite future.
Pourquoi y a t il tellement d’enfants de Dieu qui ne vivent pas la plénitude ? Parce que dans bien des vies, il y a une malédiction.

Nous trouvons déjà la malédiction au point de vue géographique. Les groupes d’intercesseurs savent que notre planète, nos continents, nos pays sont partagés comme des méridiens, par des circuits, des couloirs occultes invisibles, mais dont la réalité visible se voit au travers des lieux saints, des temples, des cimetières tels qu’ils sont disposés. Ce sont des couloirs invisibles magiques, programmés, découpant des villes avec des centres de rayonnements invisibles. Les lignes qui rejoignent ces centres s’appellent des lignes leys. La plupart de nos constructions architecturales, temples, obélisques, etc, ont pour source une architecture occulte. Ce quadrillage qui est dans une ville, une région, une nation, la planète, correspond à des esprits territoriaux qui exercent leurs pouvoirs. Sans nous en rendre compte, nous vivons dans des régions de malédiction, des rues de malédiction. Quand une église ou une œuvre chrétienne est plantée sur des circuits comme ceux-là, il y a réaction démoniaque, attaque contre les ministères, attaques contre les assemblées, contre l’œuvre de Dieu. Les puissances territoriales ont besoin de ces couloirs occultes pour se nourrir, pour se fortifier et pour établir leurs dominations sur les villes, les régions ou les pays.

L’architecture de la ville de Paris et même de Grenoble est composée de circuits de constructions architecturales initiés par la franc-maçonnerie. C’est un quadrillage d’une carte spirituelle géographique.
Dans le travail de l’évangélisation, les intercesseurs ont besoin de comprendre ces vérités pour que le témoignage devienne efficace. Une prière pour la guérison ne règle pas le problème. Il faut des prières de délivrances et de brisements de malédictions.

Il y a une très grande incompréhension à ce sujet chez beaucoup d’enfants de Dieu. Cela explique aussi que là où vous habitez, là où est peut-être votre église, il y a des puissances de résistances qui font que dans telle ville, il y a plus de réussite que dans une autre. C’est une des clefs du combat spirituel d’aujourd’hui.

Mais il peut également exister une malédiction dans votre vie, dans votre foyer, dans votre église. Quand vous voyez que rien ne marche, que c’est toujours difficile, que rien ne bouge, que les difficultés reviennent toujours, quand la destruction, la division s’installe. Il est important d’être honnête et de se poser la question : est-ce qu’il peut y avoir une malédiction sur ma vie, sur mon foyer, sur ma famille ?

Dans la pensée traditionnelle, Jésus-Christ nous a libérés de ces choses. Mais le problème n ‘est pas là. Légalement Christ a tout accompli, mais est-ce que tu t’es approprié ces réalités ? As-tu l’expérience de ces réalités ? Vis-tu la puissance de ces réalités ou est-ce purement intellectuel, rationnel, sans puissance de vie et sans fruit visible ?

DEUTERONOME CH 28

Ce texte nous donne toute la liste des bénédictions et des malédictions que Dieu propose. La bénédiction de Dieu est basée sur l’obéissance.
La deuxième partie du Chapitre 28 dit :

Deutéronome 28:15 :
Les sources de la malédiction dans votre vie ! Pierre TRUSCHEL SMais si tu n’obéis point à la voix de l’Eternel, ton Dieu, si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements et toutes ses lois que je te prescris aujourd’hui, voici toutes les malédictions qui viendront sur toi et qui seront ton partage :

Il n’y a pas seulement des problèmes de malédiction à cause de ma propre vie, mais mes problèmes peuvent venir à cause de quelqu’un des générations passées. Ces malédictions peuvent continuer de génération en génération. Quand tu rencontres des luttes et des combats, des difficultés avec tes enfants, des difficultés constantes de maladie, un foyer brisé, tu peux avoir besoin d’une révélation d’une malédiction qui peut exister. Ces malédictions affectent la vie de bien des gens et parfois déterminent leur avenir.

La puissance de la parole dépend de l’esprit par lequel cette parole a été dite. Si c’est l’Esprit de Dieu qui inspire cette parole, c’est la bénédiction de Dieu qui passe, mais si c’est la nature charnelle qui l’inspire, alors c’est la malédiction qui passe. Il y a beaucoup d’exemples dans la Bible.

Lorsque Abraham va offrir Isaac en sacrifice, l’ange lui dit « Parce que tu ne m’as pas refusé ton fils, je te comblerai de bénédictions. Je multiplierai ta descendance comme les étoiles du ciel et le sable au bord de la mer… Ta descendance aura le contrôle de ses ennemis… Toutes les nations de la terre se diront bénies par ta descendance parce que tu as écouté ma voix».

La cause profonde de la bénédiction de Dieu dans ta vie est d’accepter d’écouter sa voix.

Isaac bénit Jacob en croyant bénir Esaü. Malgré le mensonge de Jacob, parce que la Parole était inspirée selon le plan de Dieu, malgré les larmes d’Esaü, cette parole prononcée par le Père a eu tous ses effets dans la vie de Jacob. La bénédiction par la parole est surnaturelle selon que Dieu est derrière, mais la malédiction est également surnaturelle selon que le malin est derrière.

Proverbes 26:2 :
SComme l’oiseau s’échappe , comme l’hirondelle s’envole , Ainsi la malédiction sans cause n’a point d’effet .
 
S’il y a une malédiction quelque part, c’est qu’il y a une cause. Il y a une raison à cela. Si tu as des difficultés constantes dans ta vie, malgré tes prières et tes luttes, il y a une cause à cela. Il est important de découvrir la cause que souvent Dieu donne par révélation surnaturelle, mais il y a aussi des points très simples qui peuvent nous éclairer :
Quelques sources de malédictions :

Genèse 12:1-3 :
SL’Eternel dit à Abram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie , et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai . Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai   ton nom grand , et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront , et je maudirai ceux qui te maudiront  ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. [...] » suite

Cela va s’étendre à Isaac, à Jacob, puis à toute la nation d’Israël. C’est pour cette raison que l’anti-sémitisme est la plus grande porte ouverte pour amener la malédiction de Dieu sur votre vie, sur votre foyer, sur votre église, sur votre nation. L’histoire le montre. Tous les chefs d’états qui ont pris une position très forte contre Israël, ont été tôt ou tard balayés. Ce sont des malédictions.

DEUTERONOME
 
Deutéronome 27:11-26 :
SLe même jour, Moïse donna cet ordre au peuple : Lorsque vous aurez passé le Jourdain, Siméon, Lévi, Juda, Issacar, Joseph  et Benjamin, se tiendront sur le mont Garizim, pour bénir le peuple; et Ruben, Gad, Aser, Zabulon, Dan et Nephthali, se tiendront sur le mont Ebal, pour prononcer la malédiction. Et les Lévites prendront la parole , et diront d’une voix haute   à tout Israël : Maudit soit l’homme qui fait une image taillée ou une image en fonte, abomination de l’Eternel, oeuvre des mains d’un artisan, et qui la place dans un lieu secret ! Et tout le peuple répondra , et dira : Amen ! Maudit soit celui qui méprise son père et sa mère !-Et tout le peuple dira : Amen ! [...] » suite

Quand le peuple Hébreu qui entré en Canaan. Il devait prononcer les bénédictions sur le mont Garizim et les malédictions sur le mont Ebal. C’était eux-mêmes qui proclamaient la bénédiction ou la malédiction sur leurs vies. Il n’y avait pas de neutralité possible : l’obéissance entraînait la bénédiction et la désobéissance entraînait la malédiction. Dieu punit les fautes des pères jusqu’à la quatrième génération de ceux qui le haïssent.
Vos problèmes sont peut-être dus à un péché de vos ancêtres. Ces choses ont besoin d’être brisées dans l’autorité du Christ. Jésus a tout accompli. Il s’est chargé de toutes ces malédictions. Il faut le saisir, exercer notre foi et le vivre.

Il y a des héritages familiaux, régionaux spirituels qui ont besoin d’être brisés.

Les relations sexuelles illicites ou contre-natures entraînent aussi une malédiction sur nos vies : l’homosexualité, la bestialité, la relation sexuelle avec des membres de notre famille. Même si c’est un de tes ancêtres, ces choses doivent être rompues dans la foi. Toutes ces choses ont créé des ouvertures démoniaques et le malin a besoin de se nourrir de ces choses. Le malin va maintenir son pouvoir jusqu’à ce que tu saisisses l’acquis à la croix du calvaire et que tu brises la malédiction pour proclamer la bénédiction que Jésus t’a acquise à la croix.

L’injustice envers les faibles et les démunis ouvre aussi la porte à la malédiction dit la Bible.

Jérémie 17:5 :
SAinsi parle l’Eternel : Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de l’Eternel !

Se confier dans ses propres efforts, utiliser les forces humaines pour servir Dieu, pour faire les œuvres de Dieu, dans le domaine musical, artistique, dans le domaine de l’évangélisation devient un moyen humain contaminé par la nature de péché qui est en nous, si la source n’est pas d’abord un cœur totalement livré à Dieu. Aux yeux de Dieu, c’est une porte ouverte à la malédiction. On pense qu’il faut faire souvent quelque chose pour Dieu, pour que ce soit bon. On compte sur tous les moyens médiatiques pour faire l’œuvre de Dieu, mais nous ne devons pas nous confier en l’homme. Le grand problème est que les chrétiens ne prient plus et les serviteurs de Dieu également. La source de leur puissance est humaine ; leurs moyens sont humains. Ils sont sincères mais ils ne correspondent plus à la pensée de Dieu et ils tombent sous une malédiction sans s’en rendre compte. Cela explique qu’on fait beaucoup de travail et qu’il y a peu de résultat.

ZACHARIE CH 5

Ce texte nous parle d’un rouleau qui contient des malédictions pour les voleurs, ceux qui jurent faussement, les malhonnêtes.

Si tu es un chrétien sincère, mais si tu n’obéis pas dans ta gestion d’argent, si le mensonge sort de tes lèvres, si ton comportement est mensonger, si tu n’obéis pas à la voie de Dieu dans la gestion de ta vie, la Bible dit que tu attires sur toi la malédiction de Dieu. Le sang de Jésus ne peut avoir de puissance dans ta vie que dans la mesure où tu marches dans la lumière.

La Bible parle aussi d’hommes qui représentent Dieu et qui ont apporté une parole de malédiction ou de bénédiction.

Noé s’était enivré après le déluge. Son fils Cham a vu sa nudité. Noé a dit « Maudit soit Canaan, le fils de Cham ». Le fils avait déshonoré son père et la malédiction du père tombe. Le fils de son fils va déshonorer son propre père. La malédiction de Cham continue à faire son effet.

Nous retrouvons cela dans la vie de David lorsque Saül et Jonathan sont morts. David fait une complainte et il prononce une malédiction « Maudit soit la montagne de Guilboa qui a vu mourir David et Jonathan ». Or jusqu’à ce jour, rien ne pousse sur cette montagne.

Elisée dit à son serviteur Guéhazi « Désormais la lèpre de Naaman s’attachera à toi toute ta vie » alors que celui-ci voulait récupérer de l’argent de Naaman après sa guérison.

Jésus a maudi le figuier « Que jamais fruit ne naisse de toi ». Il y avait des feuilles mais pas de figues.

La Bible nous dit aussi que des personnes en position d’autorité peuvent être une cause de malédiction pour les autres : le père de famille, selon les paroles qu’il prononce, peut être un sujet de bénédiction ou une source de malédiction. Le père de famille est le sacrificateur, le prophète, le roi de son foyer. Il est chargé de présenter son foyer à Dieu. Il est chargé de représenter Dieu auprès de son foyer. Il est là pour pourvoir à tous les besoins de sa famille. Le père a une importance énorme. Quand un père dit à son enfant : tu es un bon à rien, ces paroles engendrent une malédiction. Quand un père préfère un enfant à un autre, la porte est ouverte à la malédiction. La Bible dit que le mari est le chef de la femme. L’appel de la femme est d’être soumise à son mari, chacun se donnant l’un à l’autre. Si des paroles méchantes ou inconsidérées sortent de la bouche du mari, sa femme en supporte les conséquences.

Un exemple dans Genèse CH 31 : Jacob fuit son beau-père Laban. Rachel a volé les théraphim de son père. Laban les rattrape et demande à Jacob pourquoi il lui a pris ses Dieux. Jacob dit « Je n’ai rien pris. La personne qui a pris les théraphim mourra ». Il ne savait pas que c’était sa femme. Laban n’a rien trouvé. Mais en cours de route Rachel est morte. Son mari avait prononcé une malédiction inconsidérée par ignorance. Il avait une position d’autorité dans son foyer et sa parole est devenue une parole de malédiction.

Un enseignant peut également engendrer une malédiction chez ses élèves : tu es un cancre… tu n’arriveras jamais à rien…
Nous retrouvons aussi cela chez bien des conducteurs d’église : si tu quittes mon assemblée, tu seras maudit. La Parole de Dieu nous demande de bénir et non de maudire. Des paroles d’autorité méchantes prononcées par un conducteur, pasteur ou autre ministère, sont des portes ouvertes à des malédictions qui peuvent suivre la personne. Cela peut concerner plusieurs générations successives.

Il y a également les malédictions qu’on s’impose soi-même. Quand Rébecca trompe son mari pour que la bénédiction soit sur Jacob, elle dit à Jacob « Que ta malédiction vienne sur moi ». Quand plus tard Esaü, son fils, se marie avec une païenne, elle dit : Je ne le supporterai pas, il vaut mieux que je meure ». Ce sont des paroles extrêmement dangereuses. Si dans ta vie, tu dis : j’en ai assez, il vaut mieux mourir, tu attires une malédiction sur toi, tu attires un esprit de mort sur toi, ta famille. Rebecca est morte. Il est dangereux de parler n’importe comment.

Quand Jésus est arrêté par Ponce Pilate, les gens avaient hurlé « Hosanna, Fils de David !» et puis « Crucifie ! Crucifie ! » quelques heures après. A un moment donné, ils ont dit « Que son sang retombe sur nous ». Une auto-malédiction qui est en action depuis 2O siècles.

Il existe aussi des malédictions qui viennent par des personnes à la solde de Satan : les sorciers, les sorcières, tous ceux qui pratiquent le satanisme. La sorcellerie n’existe pas seulement en Afrique. En France, les sorciers ont une cravate, savent lever les mains et chanter des cantiques. Ils viennent dans nos églises. Leurs dons des langues sont faux, démoniaques. Ils jettent des malédictions, des mauvais sorts. Nous avons besoin que nos yeux s’ouvrent, que ces gens soient dévoilés surnaturellement et qu’ils se convertissent au Dieu vivant. Balaam était chargé de maudire Israël.

Les prières charnelles ou les murmures sont aussi une source de malédiction. Des chrétiens prient dans un esprit de manipulation. Ils veulent vous contrôler par leurs prières. Ils vous disent avec qui vous marier, le ministère que vous devez exercer. C’est de la sorcellerie déguisée, avec des apparences chrétiennes. C’est de la manipulation démoniaque, charnelle. J’espère que c’est inconscient chez certains. Il y a des prophéties charnelles, non inspirées par l’Esprit de Dieu. Elles sont des sources de malédiction, car elles deviennent des manipulations pour dominer un auditoire, pour se mettre en avant. Ce n’est plus l’Esprit de Dieu, c’est de la sorcellerie évangélique. L’apôtre Jacques dit « Si dans votre cœur, vous avez de la jalousie amère et de la rivalité, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité. Cette sagesse n’est pas celle qui vient d’en haut, mais elle est terrestre, charnelle, diabolique ».
Ce qui sort de ta bouche a de la puissance. Si c’est selon l’esprit de Dieu, tu construis, tu engendres la bénédiction. Si c’est selon l’esprit du mal : jalousie amère, amertume, méchanceté, aigreur, tu amènes une malédiction sur les responsables que tu critiques, sur le frère ou la sœur, tu les charges de malédictions.

Beaucoup de problèmes que nous rencontrons dans nos vies sont dus aux paroles méchantes qui sont prononcées contre nous.

Les alliances non bibliques sont une autre source de malédiction :
Quand les Israélites sont entrés en Canaan, ils ne devaient pas s’allier aux nations. La Bible nous dit que nous devons pas faire d’alliance pouvant engendrer une mauvaise influence sur nos vies. Tu peux faire une alliance avec quelqu’un qui vit sous une mauvaise influence, dans ton travail, dans ton mariage. En tant que chrétiens, nous avons une relation d’alliance les uns avec les autres. Puis il y a l’alliance du mariage. Mais toute autre alliance qui n’est pas fondée sur la Parole de Dieu peut vous entraîner dans des malédictions dont vous ne pourrez plus sortir : conjoint non chrétien, s’associer en affaires avec quelqu’un de non chrétien ou ennemi de Dieu. Si tu fais cela, il y aura une malédiction sur ta vie.

Si tu obéis, tu es béni. Si tu n’obéis pas, la malédiction viendra. La malédiction, c’est l’humiliation, l’incapacité de se reproduire dans n’importe quel domaine de la vie, la maladie mentale et physique bien souvent, des familles brisées, la pauvreté, la défaite, l’oppression, l’échec, la désapprobation de Dieu, l’effondrement mental et émotionnel régulier, des maladies répétitives et chroniques, des fausses couches répétées, l’effondrement du mariage et la destruction de la famille, le manque financier et matériel continu, une prédisposition aux accidents, une accumulation de suicides ou de morts non naturelles. Tout cela peut avoir sa source dans une malédiction qui peut venir de vos parents, arrière-grands-parents.

Quand Josué a parlé sur Jéricho, il a dit « L’homme qui reconstruira la ville, le fera au détriment de son fils aîné et de son fils cadet ». Il a prononcé ces paroles en 13OO avant Jésus-Christ. En l’an 8OO, un homme a reconstruit la ville de Jéricho. Quand il a posé les fondements, son fils aîné est mort et son fils cadet est mort lorsqu’il a mis la porte !

Il faut s’en sortir. On ne peut pas accepter les problèmes comme cela. Les luttes et les combats appartiennent à la formation de Dieu. Les souffrances entrent dans la pédagogie de Dieu. Mais toutes ces choses ont pour but de nous former et de faire de nous une race de vainqueurs pour que l’accomplissement des promesses de Dieu dans nos vies soit réel. Il y a un appel de Dieu à nous consacrer. Il y a un appel de Dieu à revenir si nous nous sommes éloignés. Nous devons refuser les malédictions qui peuvent exister dans nos vies et prendre la victoire en les brisant. Nous devons reconnaître que le problème existe et apporter une repentance au nom de ceux qui sont la cause de notre malédiction. Nous devons renoncer à la malédiction, résister à toutes tentatives du malin pour nous y maintenir. Nous devons être construits sur la Parole de Dieu et confesser notre foi dans la réalité de l’œuvre du Christ à la croix. Engageons-nous dans l’obéissance. Pardonnons toute personne qui nous a offensés pour ne pas tomber dans la malédiction.

« Celui que le Fils affranchit est réellement libre ».

Tout a été accompli, tout a été fait. Jésus a été fait malédiction pour que toi, gratuitement, tu puisses être béni. Sa justice est transférée sur toi. Ta malédiction est transférée sur Lui. Par ses meurtrissures tu as été guéri.
Nous avons tous des luttes et des combats. Nous ne devons pas accepter de plier les genoux. Il y a des luttes serrées chez certains d’entre nous. Des ministères sont attaqués. Christ nous a affranchis de la malédiction de la loi. Cette prise de conscience du combat spirituel doit nous amener dans une pleine victoire. La moisson est grande et il faut beaucoup d’ouvriers.

2 Réponses à “Les sources de la malédiction dans votre vie ! Pierre TRUSCHEL”

  1. Kikavuanga Dongo DEDE dit :

    Je désire m’inscrire à la formation pastorale à distance. Je vis à Kinshasa en République Démocratique du Congo.

  2. Shanez dit :

    Bjr j’aimerais savoir comment une personne peut renoncé à pêche ou a la malédiction

Laisser un commentaire